[fr]Version française[en]English version[en]Version française[fr]English version

[fr]Prendre RDV en ligne[en]Make an appointment

Docteur Jean Ichou
[fr]Chirurgien vasculaire & Phlébologue[en]Vascular surgeon & Phlebologist

22 Avenue de Friedland - 75008 Paris

Tél : +33 (0)1 42 25 10 33


Menu



Spécialités

L’Anévrisme de l’aorte

L’anévrisme de l’aorte est une dilatation localisée de l’aorte pouvant siéger sur l’un des cinq segments de l’aorte :

Anévrisme de l'aorte

L’anévrisme de l’aorte touche 6 à 7% de la population générale mais on observe une nette prédominance chez les hommes.

Symptômes

Le plus souvent, l’anévrisme de l’aorte abdominale (AAA) n’est responsable d’aucun symptôme. Il est souvent découvert par hasard au cours d’un examen radiologique fait pour une autre pathologie :

Causes

Diagnostic

Scanner de l'aorteLes différents examens pour diagnostiquer l’anévrisme de l’aorte abdominale sont :

On n’envisage le traitement qu’en cas d’anévrisme de l’aorte abdominale supérieur à 50 mm et /ou de douleurs abdominales ou lombaires.

Si la taille de l’anévrisme ne justifie pas le traitement, une surveillance semestrielle ou annuelle s’impose par échographie. Le choix et la fréquence de l’examen de surveillance dépendent de la taille de l’anévrisme et de sa morphologie.

Traitements

Endovasculaire

Endoprothèse-Stents Anévrisme Le traitement endovasculaire est devenu depuis peu le traitement de référence, de première intention, si les conditions anatomiques sont réunies.

Il s’agit d’une intervention radio-chirurgicale, réalisée le plus souvent sous anesthésie générale, qui consiste à mettre une endoprothèse à l’intérieur de l’anévrisme et qui est fixée par des Stents.

Cette intervention ne nécessite que 2 petites incisions dans le pli de l’aine.

Le traitement endovasculaire nécessite un suivi très strict par scanner ou écho-doppler pour vérifier l’exclusion de l’anévrisme et l’absence d’endofuites. Le suivi est semestriel les deux premières années puis annuel ensuite. Certaines endofuites nécessitent un traitement complémentaire.

Classique

Le traitement chirurgical classique consiste à remplacer l’aorte malade par une prothèse cousue après ouverture de l’abdomen (laparotomie).

Les suites immédiates nécessitent un séjour en réanimation de quelques jours, car le taux de complications est plus élevé que pour l’endoprothèse, mais le suivi est plus simple car il n ’y a pas le problème des endofuites.